En mars 2019, l'Assemblée des membres du Conseil a adopté par résolution la création d'un comité spécial sur les pouvoirs des syndics et les mécanismes pour évaluer leur fonction. Cette action a été prise pour conseiller la ministre Sonia LeBel qui souhaitait obtenir un avis sur la question. Cette consultation a eu lieu les 25 octobre et 1er novembre 2019.

 

Plusieurs organisations et individus ont soumis des mémoires qui se prononçaient sur ce sujet :

Association des chirurgiens dentistes du Québec

Association des jeunes médecins du Québec

Association des opticiens du Québec

Association des psychologues du Québec

Association québécoise des ergothérapeutes en pratique privée

Association québécoise des pharmaciens propriétaires

Barreau du Québec

Bureau du syndic de l'Ordre des arpenteurs-géomètres du Québec

Bureau du syndic de l'Ordre des psychologues du Québec

Chambre de la sécurité financière

Chambre des notaires du Québec

Claude Laurent

Collège des médecins du Québec

Fédération des médecins omnipraticiens du Québec

Fédération des médecins résidents du Québec

Fédération des médecins spécialistes du Québec

Jacques Laberge

Jean-Marc Vaillancourt

McCarthy Tétreault

Michel Carignan

Ordre des dentistes du Québec

Ordre des ergothérapeutes du Québec

Ordre des hygiénistes dentaires du Québec

Ordre des ingénieurs forestiers du Québec

Ordre des opticiens d'ordonnances du Québec

Ordre des podiatres du Québec

Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec

Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec

Ordre professionnel des inhalothérapeutes du Québec

Pierre Anthony Olivier

Programme d'aide aux médecins du Québec

 

Le Conseil tient ainsi à remercier ceux et celles qui ont pu contribuer aux travaux du comité spécial. À noter que la phase de consultation est maintenant terminée. Le comité spécial est en phase de rédaction de son rapport et transmettra sous peu ce document à la ministre LeBel. Ce rapport sera diffusé publiquement par la suite.