COVID-19 PRINCIPALES INFORMATIONS

Les bureaux du CIQ sont présentement fermés, mais toute l'équipe travaille à distance et est rejoignable par courriel. Pour de plus amples informations, cliquez ici.

Les mérites du CIQ

MICHEL SANSCARTIER

Mérite du CIQ 2020

La soirée de remise des prix de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec (OPDQ), qui a eu lieu en novembre dernier au Complexe Desjardins, a été mémorable pour le diététiste Michel Sanscartier, lauréat d’un Mérite du CIQ. Engagé depuis plus de 25 ans, ce professionnel à la pratique irréprochable a toujours fait preuve d’une implication constante et remarquée au sein de son ordre professionnel.

 

Titulaire d’un baccalauréat en nutrition et d’un certificat en gérontologie de l’Université de Montréal, M. Sanscartier est retourné sur les bancs d’école au début des années 2000 pour obtenir une maîtrise en gestion des services cliniques de l’Université Laval.

 

Sa carrière débutée au cours des années 1980 est jalonnée de réalisations aussi variées qu’impressionnantes. Diététiste et nutritionniste dans le milieu de la santé durant de nombreuses années, il travaille notamment à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal depuis 1990 et est chargé de cours à l’Université de Montréal depuis 2010. Président de l’OPDQ de 2008 à 2011, il est depuis peu conseiller-cadre au CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal pour la reconstruction de l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont. À ce titre, il est responsable d’établir les besoins des futurs professionnels de la Direction des services multidisciplinaires pour 2031… Un beau défi !

 

Un jeune motivé

Diplômé de la cohorte de 1989, le jeune professionnel s’est engagé à l’OPDQ dès 1992. Élu président du comité sur les normes de pratique en nutrition clinique dès la première réunion, M. Sanscartier a participé activement à la construction de celles-ci qui étaient, à l’époque, surtout axées sur l’enseignement de régimes.

 

Grâce à ce travail de longue haleine, il y a maintenant un vocabulaire des activités professionnelles. « Aujourd’hui, nous parlons d’analyse et d’intervention », précise-t-il. Rappelons qu’en 1996, les nutritionnistes ont été les premiers au Canada à obtenir ce titre réservé. De plus, en 2003, ils se sont vu confier des activités réservées. « Nous sommes passés du pouvoir de recommander au pouvoir de prescrire et de déterminer des traitements nutritionnels de façon autonome », note M. Sanscartier.

 

S’engager pour développer la profession

 

Administrateur à l’OPDQ depuis plusieurs années, celui qui a à cœur le développement de la pratique siège au comité exécutif depuis 2016 à titre de trésorier. Par ailleurs, il a participé à de nombreux comités au cours des dernières années, en plus d’être un membre proactif pour recruter de nouveaux administrateurs qualifiés.

 

Diététiste émérite, Michel Sanscartier a offert une panoplie de formations aux nutritionnistes dans le but d’améliorer les connaissances cliniques sur la dysphagie, la dénutrition et l’approche gériatrique.

 

À titre de chargé de cours à l’Université de Montréal, M. Sanscartier est considéré comme une ressource indispensable par ses pairs, toujours soucieux de contribuer au rayonnement de la profession par la transmission de connaissances pratiques.

 

Acteur clé dans la dernière restructuration de l’OPDQ, il a également appuyé les démarches visant à modifier les règles de gouvernance entourant le rôle de la présidence afin d’élargir sa présence dans la sphère publique et médiatique et de renforcer son pouvoir d’influence. Sans conteste, l’engagement inconditionnel de Michel Sanscartier a eu des retombées considérables, positives et concrètes pour l’ensemble des professionnels de l’ordre!

 

Le Conseil remercie chaleureusement son commanditaire officiel pour la remise des Mérites du CIQ, La Personnelle.

RETOUR À LA LISTE