Nouvelles

Plan d'action sur le racisme - Le gouvernement fait fausse route concernant la reconnaissance des diplômes hors Québec


MONTRÉAL, le 14 déc. 2020 - Le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) appelle le gouvernement du Québec à cibler les réels problèmes rencontrés par les professionnels formés à l'étranger souhaitant exercer leur profession au Québec : le manque de ressources financières et la difficulté d'accès à la formation d'appoint et aux stages.

« Les ordres professionnels procèdent à la reconnaissance des diplômes en trois mois actuellement, le problème ne se situe pas à cette étape. Lorsque leur diplôme n'équivaut pas à la formation des professionnels québécois, les candidats doivent suivre une formation d'appoint ou un stage dont les places sont rares et dont la difficile accessibilité est hors du contrôle des ordres professionnels », a expliqué la présidente du CIQ, madame Gyslaine Desrosiers.

Le CIQ, comme regroupement des ordres professionnels, a largement documenté le dossier dans les dernières années et soumis des pistes de solution au gouvernement qui sont demeurées sans réponse. Le CIQ a notamment évalué à 12,8 M$ par année l'investissement nécessaire afin d'accélérer la mise à niveau des professionnels formés à l'étranger. Les solutions existent et le gouvernement a tout en main pour les mettre en place.

« Nous sommes surpris des éléments contenus dans ce document alors que les ordres professionnels collaborent depuis des années autant avec le ministère de l'Immigration concernant l'accès aux professions qu'avec celui des Relations internationales concernant les ententes de mobilité internationale pour les professionnels », a conclu madame Desrosiers.

Les représentants du CIQ et des ordres ont d'ailleurs rencontré à la fin de l'été 2020 le représentant à la mobilité internationale et la reconnaissance des qualifications professionnelles, M. Marc-André Beaulieu, pour discuter de la mise sur pied d'un nouvel Arrangement de reconnaissance mutuelle pas plus tard qu'au mois d'août dernier.

Toute la documentation pertinente produite par le CIQ sur cette question est disponible sur son site Internet et a été acheminée aux différents ministres concernés.

À propos du CIQ

Le Conseil interprofessionnel du Québec est le regroupement des 46 ordres professionnels qui comptent collectivement plus de 400 000 membres, dont 61 % sont des femmes, exerçant 55 professions réglementées. Il est la voix collective des ordres sur des dossiers d'intérêt commun et agit à titre d'organisme-conseil auprès du gouvernement. Il offre également une panoplie de services à ses membres.

SOURCE Conseil interprofessionnel du Québec

Renseignements: David Juneau, Conseiller principal en communications et affaires publiques, Conseil interprofessionnel du Québec, djuneau@professions-quebec.org, Cellulaire : 514-625-8894

Retour à la liste