COVID-19 PRINCIPALES INFORMATIONS

Les bureaux du CIQ sont présentement fermés, mais toute l'équipe travaille à distance et est rejoignable par courriel. Pour de plus amples informations, cliquez ici.

Les mérites du CIQ

Carolyn Cronk orthophoniste

Mérite du CIQ 2019

L’Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec (OOAQ) a remis à l’orthophoniste Caroline Cronk un Mérite du CIQ à l’occasion de la Journée annuelle de l’OOAQ qui se tenait en novembre dernier au Loft Hôtel à Montréal. Au cours de sa riche carrière en enseignement, elle a marqué l’orthophonie au Québec de plusieurs façons.

 

Détentrice d’un baccalauréat en orthophonie et en audiologie de l’Université de Montréal depuis 1972, Mme Cronk a complété sa maîtrise au même établissement. De 1977 à 1979, elle a étudié au doctorat en orthophonie à l’Université de Pittsburgh. Chargée de cours à l’Université de Montréal de 1972 à 1977, Mme Cronk est devenue professeure adjointe à l’École d’orthophonie et d’audiologie pour enfin devenir professeure agrégée en 1986 jusqu’à sa retraite de l’enseignement en 2007. Membre de l’OOAQ depuis 1972, Mme Cronk a aussi travaillé à la clinique d’orthophonie de l’Hôpital de Montréal pour Enfants au cours des années 1970.

 

Une enseignante renommée

Mme Cronk a participé à la supervision et à la direction de mémoires, de travaux dirigés ou de rapports de stage de plus de 250 étudiants. Experte renommée dans son domaine, elle a dédié sa carrière à l’excellence des professionnels de demain, notamment par son désir d’élaborer la meilleure formation possible pour les étudiants.

 

« Avec mes collègues, nous avons tenté de trouver comment utiliser les ressources disponibles à l’université pour offrir la meilleure formation possible aux étudiants. L’une des approches que nous avons adoptées est l’apprentissage par étude de cas, inspirée de ce qui était déjà en place à l’Université Harvard. Nous l’avons adapté et modifié pour aider les étudiants à définir la hiérarchie des besoins devant un cas complexe, et donc de mener une intervention le plus efficace possible », explique Mme Cronk. Au cours de sa carrière, elle a aussi contribué à la révision de nombreux contenus de cours et de plusieurs programmes de formation. Elle a également développé beaucoup de matériel pédagogique pour soutenir ses enseignements axés principalement vers les enfants.

 

Pour des professionnels compétents partout au pays

En plus de sa carrière prolifique en enseignement, Mme Cronk s’est impliquée dans de nombreux comités de l’OOAQ de 1993 à 2018. Pendant 9 ans, elle a notamment contribué de façon majeure au travail du comité d’experts en dysphasie. Les travaux de ce comité ont d’ailleurs donné naissance au Guide et outils cliniques : Trouble primaire du langage/Dysphasie, aujourd’hui utilisé par des centaines de membres orthophonistes en formation continue.

 

Pendant 15 ans, elle s’est aussi engagée au Comité d’admission de l’OOAQ comme présidente pendant 6 ans et ensuite comme vice-présidente pendant 4 ans. « Nous avons travaillé fort afin d’élaborer une grille d’évaluation pour identifier les compétences nécessaires aux professionnels qui cherchent à exercer la profession d’orthophonie ou d’audiologie au Québec. Aujourd’hui, ce modèle sert de base à ce qui est en train de se développer au niveau pancanadien », conclut celle qui a aussi participé au développement de l’examen de reconnaissance de l’équivalence de formation (EREF) en orthophonie de l’OOAQ.

– 30 —

 

Le Conseil remercie son commanditaire de prestige, La Personnelle, pour sa généreuse contribution dans la remise de ces prix.

RETOUR À LA LISTE