COVID-19 PRINCIPALES INFORMATIONS

Les bureaux du CIQ sont présentement fermés, mais toute l'équipe travaille à distance et est rejoignable par courriel. Pour de plus amples informations, cliquez ici.

Les mérites du CIQ

Germain Thibault technologue professionnel

Mérite du CIQ

Germain Thibault, technologue en génie civil depuis plus de 35 ans, a vu ses années d’engagement à l’Ordre des technologues professionnels du Québec (OTPQ) honorées lors de la Rencontre annuelle des technologues professionnels qui se déroulait à Québec en septembre dernier. Précurseur dans son domaine, il s’est investi à l’OTPQ durant 24 ans afin de faire rayonner sa profession.

 

Titulaire d’une technique en génie civil du Cégep de Sherbrooke depuis 1981, M. Thibault a commencé sa carrière dans des laboratoires de génie civil. Deux ans plus tard, l’entreprise qui l’employait à l’époque a ouvert un nouveau département de mesure de la qualité de l’eau, et c’est à ce moment qu’il a découvert le domaine qui le passionne depuis. « Je suis tombé dedans. J’étais sur mon X, comme on dit. Cela m’a permis de voyager à travers le Québec pour analyser les eaux usées de différentes industries », se rappelle M. Thibault.

 

Puisque cette expertise était rare à l’époque, le technologue passionné a fondé l’entreprise Environnement ESA en 1992 pour répondre aux besoins du ministère de l’Environnement en matière d’eaux usées. En 2012, l’entreprise a fusionné avec le groupe Polytech pour devenir Avizo experts-conseils. L’entreprise s’est démarquée rapidement en décrochant deux fois, en 2015 et en 2017, le prix de l’entreprise de l’année au Gala reconnaissance de la Chambre de commerce de Sherbrooke.

 

Un engagement de longue durée

Avec le désir de faire bouger les choses dans sa communauté, M. Thibault a commencé à s’engager à l’Ordre en 1995 à titre de directeur du comité de l’Estrie. En 2001, il a fait le saut au Conseil d’administration de l’OTPQ, et ce, jusqu’à sa retraite professionnelle en 2019. Au cours des dix dernières années, son engagement a été marqué par son implication au sein du comité de placement, qui assure la pérennité financière de l’organisation. « C’est important de protéger les avoirs des membres, car s’il y avait un crash important, ce sont eux et le public qui seraient pénalisés », note le professionnel.

 

La relève professionnelle a aussi occupé une place importante dans les engagements de M. Thibault. Par exemple, il a assuré pendant plusieurs années la tenue de l’examen de l’OTPQ sur le Code de déontologie et le système professionnel québécois auprès des nouveaux technologues professionnels de l’Estrie. « C’est comme être un parrain pour aider les jeunes vers l’excellence de notre profession. Nous devons être une ressource pour la relève, car elle est essentielle. D’ailleurs, dans mon entreprise, je lui ai toujours accordé une place significative », affirme M. Thibault.

 

Donner de la place aux technologues professionnels

Tout au long de son parcours, M. Thibault a toujours été animé par la volonté de faire briller sa profession. À ce propos, sa plus grande fierté est d’avoir contribué à la nouvelle entente entre professionnels qui est en train de prendre forme par le projet de loi 29, Loi modifiant le Code des professions et d’autres dispositions notamment dans le domaine buccodentaire et celui des sciences appliquées.

 

« C’est un projet de très longue haleine, mais il est important pour le partage d’activités entre les ingénieurs et les technologues, entre autres. J’ai toujours souhaité que les technologues soient reconnus. On ne veut pas la place de personne, on veut juste prendre la nôtre », conclut-il.

 

– 30 –

Le Conseil remercie La Personnelle qui agit à titre de commanditaire officiel dans la production et la remise du « Prix du CIQ » et des « Mérite du CIQ ».

 

 

RETOUR À LA LISTE